Résultats 2018 du FIPHFP – une progression historique du taux d’emploi

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) a dévoilé, ce jeudi 20 juin, les chiffres de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap au sein des trois fonctions publiques (État, hospitalière, territoriale) pour l’année 2018.

Le taux d’emploi légal des personnes en situation de handicap dans la Fonction publique poursuit sa progression historique et atteint un taux record de 5,61 %. Cela représente au total 250 760 agents en situation de handicap.

Le taux d’emploi légal atteint :

• 4,65 % dans la fonction publique d’État,

• 5,67 % dans la fonction publique hospitalière,

• 6,76 % dans la fonction publique territoriale.

L’évolution positive de ces indicateurs souligne l’efficacité de l’action du FIPHFP dans un contexte budgétaire toujours contraint. En effet, en 2018, les contributions des employeurs publics (113 millions d’euros) demeurent inférieures aux dépenses d’intervention du Fonds (125 millions d’euros). «

Après une année 2018 marquée par une intense période de concertation, le FIPHFP a le sentiment d’avoir été entendu et compris par les pouvoirs publics sur la pertinence et la spécificité de sa mission aux côtés des employeurs publics, ainsi que sur la nécessité de pérenniser son action.

Le Fonds entre aujourd’hui dans un cycle nouveau » a assuré Françoise Descamps-Crosnier, nouvelle Présidente du Comité national du FIPHFP, lors de la présentation des résultats.

Au plan national, ces bons résultats ne sont bien évidement pas étranger à l’action des Cap Emploi puisque leur action cumulée a permis la conclusion de plus de 16 500 contrats de travail dans l’une des trois fonctions publique.

Pour l’Ile de France, ce sont 1 726 contrats de travail qui ont été conclus grâce à l’implication des huit Cap Emploi.

Pour conclure et pour les Hauts de Seine, CAP EMPLOI a enregistré 253 retours à l’emploi et 10 maintiens dans l’emploi.